SOUS LE HAUT PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI

Mot du Président

Festivités Artistico Culturelles

Une vision de Mondialisation et de Modernité

Planté au sein d’un Site archéologique chargé d’Histoire faisant partie du Patrimoine Culturel Mondial de l’Unesco, le Festival International des Arts et de la Culture  (FIAC) « Eté des Oudayas »  répond aux attentes de Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui, dans son discours Royal adressé au Colloque de l’alliance des Civilisations en 2008,  a insisté sur l’épanouissement de l’Art et de la Culture en tant que levier économique potentiel du Maroc en deçà de la reconnaissance de la diversité, de son tissu culturel Amazigh et Arabo- Islamique, Saharo-Africain, Judéo-Hébraïque, Andalou et Méditerranéen dans une vision profonde de Mondialisation et de Modernité.

Dès lors, joignant l’utile à l’agréable, le FIAC est un coup de cœur artistico culturel de Rabat « Capitale de la Culture et Ville des Lumières » qui met en exergue le site de la Kasbah des Oudayas tout en participant pleinement aux grandes festivités de la Fête du Trône.

Ainsi, le F.I.A.C « Eté des Oudayas » est une manifestation de haute gamme incontournable à plus d’un titre, du fait qu’il est une opportunité pour mettre en valeur nos potentialités artistiques et culturelles, particulièrement celles qui sont ouvertes à la création universelle, tout en veillant précieusement à la sauvegarde de notre riche patrimoine ancestral, à savoir : la musique andalouse, le gharnati, le malhoune, la musique gnaouie, la musique sahraouie, puis la musique amazighe dans toutes ses diversités.

Certes, le Festival en question permet de surcroit de rendre hommage et de consacrer de grandes Stars de la chanson marocaine  qui ont marqué notre Histoire en leur octroyant des Trophées et des Prix parrainés par le Conseil International de la Musique (Partenaire Officiel de l’UNESCO), sous l’égide du Ministère de la Culture et de la Communication. Il s’agit du Trophée du F.I.A.C « Eté des Oudayas », du Prix « Al Farabi », de la « Fibule d’Or », du « Prix Mégri de la World Music » de la « Médaille d’Or du Mérite » pour les Femmes et Hommes de valeur dans le domaine des Arts et de la Culture.

Or, ayant atteint sa vitesse de croisière dans sa 8èm édition, le F.I.A.C « Eté des Oudayas » a déjà accueilli (depuis sa création en 2001) un grand nombre d’artistes compositeurs et interprètes puis d’excellents musiciens virtuoses, d’une notoriété nationale ou internationale, notamment :                                                                                                                                                                                                                                                Al Moussiqar Abdelwahab Doukkali (doyen de la musique du Maroc ),  Nass El ghiwane,  Mahmoud El Idrissi,, Samira Kadiri, Karima Skalli, Nasr Mégri, Rachid Berriah, Issam Kamal, Foulane, Majid Bekkas, Mahmoud Guinia, Hamid Kasri, Mâalem Baqbou, Mohamed Rouicha, Tabaamrant, Tihihite, Rachida Tallal, Bajeddoub, El Haj Pirou,  Belaid Akkaf,  Said Chraibi, El Haj Younès , Rachid Zeroual, Moulay Ahmed El Alaoui, Abdallah Issami …

En revanche, dans le cadre des Cultures du Monde, le F.I.A.C « été des Oudayas » a invité plusieurs pays tels,  la France, la Turquie, la Mongolie, l’Egypte, la Palestine, le Congo qui furent représentés par des artistes de renoms, ce qui a aussi élevé le ton et l’envergure des Festivités de la fête du Trône.

En effet, en parallèle des prestations de chants, danses et musiques, ce festival de grande qualité artistique et culturelle,  organisé par  un staff expérimenté, propose aux festivaliers de découvrir chaque année, aux cimaises de la prestigieuse galerie Bab El Kébir, des expositions thématiques de peintures  sur toiles, de sculptures sur bronze, de photos artistiques, de calligraphies iconographiques persanes, notamment celles de  Hassan Mégri, Miloudi Nouiga, Naim Chemaou,  Ahmed BenYessef et Mia Corica (Collection privée de la Fondation Sidi M’Chiche El Alami), Kacem Benmasseoud, Said Reghay, Abla Bennani, Rita Khamlichi et bien d’autres.

Cependant, s’agissant  de cette 8ème édition , le Festival International des Arts et de la Culture « Eté des Oudayas », fera vibrer les cœurs des R’batis et des visiteurs en période estivale cette fois-ci dans une bonne augure et une belle ambiance avec les rythmes et mélodies des cultures du Monde, sous le regard attentif  et combien précieux de son excellence Monsieur le  Ministre Mohamed Laaraj qui lui réserve un intérêt bien particulier, dans le but d’atteindre tous les objectifs escomptés, pour devenir réellement un levier artistique et culturel de haut niveau pour la Nation.

FEU Hassan MEGRI

Président Fondateur du CNM

Membre du  CIM, Partenaire Officiel de l’Unesco

FIAC © 2019. Tous droits réservés.